Le ventre

par Camélia  -  9 Mars 2016, 18:15

Le ventre

On le rêve ferme et plat. Il est souvent arrondi au féminin et orné de poignées d'amour au masculin.
Gaines et corsets l'ont longtemps martyrisé, camouflé, affiné le temps d'une soirée. Si on veut le libérer, le montrer, deux solutions : soit l'accepter tel qu'il est en améliorant la situation grace à la gymnastique et à une alimentation saine et équilibrée, soit le faire remodeler au moyen de la chirurgie esthétique.

Le ventre arrondi d'une femme enceinte est parfois source de fantasme.

 

Lorsqu'il y a seulement une couche de graisse a enlever, une liposculpture est suffisante. En revanche, si la peau est distendue et fripée, les muscles relâchés, il faut aussi retendre la sangle par une plastie du ventre.

Pas de cicatrice en cas de liposculture, une cicatrice au ras du pubis si la distension abdominale est minime, une cicatrice plus importante si le ventre est abîmé. Avec cette intervention on allège la silhouette... et on perd plusieurs tailles de vêtements.

La graisse masculine est plus facile à enlever car elle est localisée autour du ventre. Une liposcuplture permet d'aspirer les bourrelets superflus qui cachent la taille et les muscles de la paroi abdominale. En revanche, cette intervention ne suffit pas pour éliminer la graisse interne de l'abdomen. Un régime alimentaire est obligatoire pour perdre les kilos de trop logés en profondeur.

 

Quand un homme est jeune, il a de l'estomac ; quand il l'est moins, il a du ventre. Noctuel