Le menton

par Camélia  -  7 Mars 2016, 07:45

Le menton

Si l'ovale parfait est une caractéristique féminine, le menton carré avec au entre une petite fossette reste, par excellence, la marque de la virilité masculine.

C'est à lui que les méfaits de l'âge s'attaquent de façon spectaculaire, tant au masculin qu'au féminin, pour alourdir le visage et lui ôter toute fraicheur.

Gommer les bajoues et le double menton par une chirurgie esthétique donne des résultats spectaculaire en matière d'embellissement et de rajeunissement. Il suffit lors d'une simple lipoaspiration combinée à un lifting des joues pour apporter au visage une nouvelle jeunesse. Il arrive cependant qu'une telle intervention soit refusée à une patiente alors que les effets de l'âge au niveau des bajoues semblent évidents. En effet, si le menton est originellement mince et pointu, une petite lourdeur latérale sera plutôt la bienvenue. Repositionner les tissus aurait pour effet d'amincir plus encore le bas du visage et d'accentuer le coté aigu du menton en donnant à la personne un caractère "perfide". Des traitements permettant un léger lifting de la peau par des méthode plus douces type peeling, laser...sont alors plus indiqués. Un menton fuyant désorganise l'harmonie du visage et donne à la personnalité une apparence floue et effacée. Trop proéminent, il va durcir les traits et le caractère. On peut remédier à ces imperfections. en faisant avancer ou reculer l'os mentionner ou en posant un implant.

Cependant, raboter un menton pour le reculer n'est pas sans risque. Cette intervention peut entraîner une déformation par chute de la pointe appelée "menton de sorcière. De plus, il ne faut jamais oublier que le menton fait un duo très intime avec le nez. C'est pourquoi ce qui paraît être un défaut évident de l'un ou de l'autre doit être reconsidéré par rapport à l'ensemble. En revanche, lorsqu'un visage paraît disgracieux et que l'on n'arrive pas à situer précisément le défaut... C'est souvent au niveau du menton qu'il faudra chercher l'erreur.

 

"La Providence a mis du poil au menton des hommes pour qu'on puisse de loin les distinguer des femmes". Epictète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :